Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Spiderman de U2 : la comédie musicale qui colle au plafond

 

C'était l'un des projets les plus bizarres de l'année, l'un des plus attendus (?) et des plus stimulants : la composition d'un opéra ou d'une comédie musicale consacrée à Spiderman par Bono et The Edge, les deux tauliers de U2, le plus grand groupe de la planète (après les Rolling Stones peut-être).

Les premières images de Turn Off The Dark : Spiderman étaient hallucinantes de kitsch avec des danseurs bondissants dans tous les coins, une araignée en costume moulant digne de Batman IV (le retour du gay Schumacher) et ces musiques pompières et héroïques que les Irlandais avaient déjà en partie dévoilées lors de leurs concerts du 360° Tour. Et badaboum, lors de la première à Broadway et alors que Bono avait déclaré quelques jours avant que l'expérience était la plus rude et techniquement difficile que le groupe (et leurs techniciens) aient eu à relever : Spiderman est resté collé au plafond. 

Les images n'ont pas été diffusées encore sur la toile mais la comédie musicale a beaucoup plus fait rire que pleurer ou frissonner. A deux reprises au moins, les mécanismes qui devaient saisir le crawler et le faire décoller se sont grippés si bien que Spiderman est resté suspendu entre terre et plafond, pendant de longues minutes, dans le vide, en attendant que les techniciens viennent le secourir. Un peu plus loin, un autre système d'attache défaillant a failli étouffer un des acteurs après une suspension, rendant là aussi obligatoire une descente (en rappel) et un sauvetage éclair. D'après les compte-rendus, la prestation musicale est passée rapidement à l'arrière-plan. Le Bouffon Vert n'a même pas soulevé l'effroi souhaité. Tout le monde se poilait et attendait la prochaine connerie. Des câbles toiles d'araignée se sont détachés et sont tombés sur le public. Le scénario lui-même a été attaqué : difficile à suivre pour ceux qui ne sont pas familiers des comics, peu distrayant,.... En un mot : fiasco.  

Heureusement, il ne s'agissait encore que d'une première à valeur de test. La comédie musicale la plus coûteuse de l'histoire de Broadway (on parle d'un budget de 65 millions de dollars et d'un coût de fonctionnement d'1 million par semaine) ne démarre officiellement que le 11 janvier 2011. Avec une durée de 3H40 (dont un entracte), les critiques s'interrogent pour savoir comment cette situation compliquée va pouvoir être retournée. "Voir des types en collants qui cabriolent pendant plus de 3 heures", se plaignent certains, "ce n'est pas gagné". De nombreux spectateurs se seraient d'ailleurs enfuis de la salle à mi-parcours, après un 4 ou 5ème tableau qui rappelait étrangement les... précédents. Il se murmure que le seul moyen d'éviter le naufrage serait que Bono reprenne le rôle principal. Mais trouvera-t-on un collant à sa taille ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article